Cette nuit, un ami m’a téléphoné. Allez savoir pourquoi, je me suis mise à enregistrer la conversation. Il n’allait pas bien, nous avons beaucoup discuté, nous avons beaucoup tourné en rond car il s’avère hermétique au changement pour l’instant. Après plus de 2 heures de tergiversation, je l’invite à faire un premier pas vers lui, d’apprendre à s’aimer…

 

 

« Comment t’aimer ?

Je vais te donner quelques pistes : qui d’autre que toi as-tu à aimer ? Il est plus important aujourd’hui pour toi d’apprendre à t’aimer toi que le reste du monde. Comment est-ce que tu peux te lever le matin, te regarder dans le miroir et te répéter en boucle que tu es un malade, une erreur, un raté, un imbécile ?… Comment est-ce possible ? Tu es la seule personne que je connaisse à pouvoir t’aimer autant que tu en as besoin et quand tu en as besoin !
Tu es la seule personne à pouvoir essuyer ton cul ! Tu es la seule personne à pouvoir changer un plat quand il n’est pas bon pour toi ! Tu es la seule personne à être présente avec toi dans la salle de gym et à t’encourager ! Tu es la seule personne à savoir ce dont tu as réellement besoin ! Tu es la seule personne à être toujours là pour toi dans les moments gênants ou difficiles pour lesquels il est effectivement préférable d’être seul. Tu es la seule personne qui te donne l’opportunité de regarder le monde et de voir à quel point la création et la vie sont étonnantes ! Tu es la seule personne qui s’allonge avec toi sous les étoiles et voit exactement ce que tu vois… La vie est un miracle !

 

Yogananda explique qu’il y a plus de 60 milliards de milliards d’âmes en attente d’un corps, en avoir un est donc la plus belle chance, la plus belle preuve d’amour et le plus beau cadeau que puisse te faire l’Univers !

 

Le seul conseil que je puisse te donner, c’est amuse-toi ! Amuse-toi, p*tain, et cesse de t’inquiéter de ce que les autres pensent. Les opinions sont comme les cons : on en a tous un ! La seule chose vraiment importante, c’est comment TOI tu te sens !
Alors si tu peux simplement profiter de ta journée, penser à des choses que tu aimes faire et te donner les moyens et la permission de les faire, la vie est à toi! Deviens simplement ton meilleur ami et traite-toi comme tel, prends-en soin et prends soin de toi comme tu prends soin de ce que tu aimes.

 

Quand tu te seras donné le droit d’être honnête envers toi-même, envers ce que tu ressens et le droit de t’exprimer vis-à-vis de ce que tu vis, de ce que tu ressens, de ce que tu éprouves, l’Univers t’apportera toutes les réponses et tout ce que tu recherches. Tu peux te poser n’importe quelle question, si l’Univers l’a, tu l’as aussi. La réponse est en toi, tu as tout ce qu’il te faut, tu es tout ce dont tu as besoin! Tu m’as dit vouloir savoir ce que ça fait de jouer de la guitare. Mais sors ! Va dans un magasin, prends des leçons ! Amuse-toi ! Prend des risques ! Ose ! Fais quelque chose ! Fais quelque chose que tu aimes, qui te porte, qui est là pour toi, dans lequel tu te sens bien et te valorise!

 

Le secret pour aimer, c’est de s’amuser ! Si ce que tu fais ne t’amuse pas, c’est que finalement tu n’aimes pas ça autant que tu voudrais te le faire croire. Le meilleur conseil que je puisse te donner ce soir, c’est ça : commence par te donner le droit d’être libre de t’amuser !
Et je t’invite à te regarder dans le miroir chaque matin, à te détendre, à te regarder droit dans les yeux et te dire « je t’aime, mon pote ! Je t’aime !… Je t’aime tellement ! Mais tellement ! Je suis si heureux de t’avoir dans ma vie! De partager cette vie avec toi ! Je suis tellement reconnaissant de pouvoir partager cette expérience avec toi ! C’est tellement jouissif de te brosser les dents, de peigner tes cheveux, de prendre soin de toi !
Je vais tellement t’aimer que les autres n’auront d’autre choix que de sentir cet amour que j’ai pour toi, que nous avons l’un pour l’autre. Ils seront irrémédiablement attirés par ce que nous dégageons et s’inviteront à notre petite fête privée, dans l’espoir d’en avoir un peu… et puis, tu verras qu’un jour les gens ne pourront plus te résister, parce qu’ils savent que tu seras toujours là, simplement parce que tu (t’) aimes… »

 

Alors, qu’en penses-tu ?

« …C’est vrai… »

Tu dois poursuivre la recherche toi-même jusqu’à la fin ! C’est ça ton but…

« Je me dis : comment puis-je essayer puisque je ne suis rien et que je ne sais pas où je vais ? … »

Quel plus beau but peux-tu avoir que la jouissance de ton existence ? Tu sais quel est le but de la vie ?

« Euh… s’amuser… et… »

 

Et Vivre ! Le but de la vie est de vivre ! L’Univers veut faire l’expérience de ce que c’est qu’être Tom ! Est-ce que tu te rends compte qu’il n’y aura jamais plus un Tom avec tes empreintes digitales, tes yeux et ton sourire ? Que personne d’autre n’aura jamais plus ta façon de voir le monde, de respirer, d’aimer ? L’Univers possède des milliards de galaxies au-delà de milliards de galaxies ! Il n’y a pas de fin et tu es le seul Tom : il n’y aura jamais un autre Toi ! Tu es unique ! L’Univers ne duplique jamais rien, c’est un générateur de nouveautés. Tu es unique et parfait tel que tu es ! Tu es un chef d’œuvre, une œuvre d’art !

 

Ça fait tellement de bien de se rendre compte à quel point nous somme chanceux d’être en mesure de regarder les oiseaux voler, l’herbe pousser, les fleurs s’ouvrir et se faner, le soleil se lever et se coucher… chaque matin tu as la chance de voir le soleil se lever et entamer sa course jusqu’à la nuit. La majesté de ce spectacle est juste phénoménale ! Et tu es là, à pouvoir l’observer, à en profiter, à l’aimer…
Prends simplement le temps d’être honnête et de reconnaître combien il est mystérieux et surtout miraculeux que tu aies cette chance ! Prends conscience de cette chance que tu as d’être en vie, d’être là.

 

Tu es le seul à pouvoir le faire pour toi !

 

Et penses à toutes ces personnes qui gaspillent leur énergie à se torturer, à bousiller leurs relations, à faire des boulots qui ne les portent pas ou qu’ils ne veulent pas faire, qui sont contrôlés par leurs parents qui ont leur propre vision du monde et qui, du coup, privent leurs enfants de leur liberté… Toi, tu peux simplement danser et profiter de la vue ! C’est ça l’amour, mon pote !

 

« Merci… Tu…»

Alors, que penses-tu mon gros câlin ?

« Plutôt bien… »

Eh Tom ?

« Oui ? »

Je t’aime ! Je t’aime, mon pote !

« Merci… Tu…»

Accroche-toi, mon gars ! Je suis avec toi jusqu’au bout et j’ai confiance en toi ! Courage… Je t’aime ! »

 

 

Je VOUS aime!

 

 

© 2016 - 2017, Marie Peyron. Tous droits réservés.

Posted in Articles, Ecrits, Vidéos and tagged , , , , , , .

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz