merci

 

Cicéron disait « La gratitude est non seulement la plus grande des vertus, mais c’est également la mère de toutes les autres ».

Lao-Tseu lui, déclarait que « La reconnaissance est la mémoire du cœur ».


Lorsque l’on ouvre un dictionnaire, on y trouve un peu près ceci : la gratitude est un sentiment de reconnaissance, d’affection éprouvée à l’occasion d’un service rendu ou d’un bienfait. En gros, cela signifie, dire « merci ».

Selon moi, c’est bien plus que ça. La gratitude est une capacité que l’on peut développer et qui permet de traverser les frontières pour atteindre un niveau plus émotionnel, personnel et même spirituel car elle nous permet de voir, entendre, ressentir les aspects positifs qui touchent ou ont touché notre vie. Reconnaître que ce qui nous arrive, quoi que cela puisse être, donne un sens agréable à notre existence.

gratitude

Le pouvoir de la gratitude

               La gratitude permet d’augmenter l’estime de soi, la qualité des relations, le bien-être et et installe un bonheur accru et durable dans notre vie. Elle permet également de développer une capacité de détachement face au matérialisme. En effet, lorsque l’on se sent riche à l’intérieur les possessions matérielles et la réussite sociale sont de moindre importance.
Émotionnellement, la gratitude amène à une sociabilité accrue puisqu’elle vous rendra plus empathique, plus humble et plus disposés à être ouvert et disponible face aux difficultés d’autrui. Enfin, pratiquer quotidiennement la gratitude vous offrira une meilleure santé puisqu’elle diminue le stress, améliore la qualité de sommeil, augmente la capacité de concentration, de mémorisation et permet un lâcher-prise beaucoup plus facile.
Tout ceci offre une vie plus active et plus riche, ce qui est source de bien-être, de satisfaction et de reconnaissance : c’est un cercle vertueux ! Elle peut vous amener à un niveau de vie que jamais vous n’auriez soupçonné.

               Les études montrent que lorsque nous sommes dans la gratitude, nous avons une augmentation de la production de dopamine un neurotransmetteur sécrété par l’organisme au niveau de la substance noire du cerveau, qui permet de fabriquer l’adrénaline de provoquer des frissons. Elle constitue notre système de récompense, elle est la partie de nous-mêmes et qui éprouve du bonheur et du plaisir lorsque l’on vit quelque chose d’intense et positif pour nous.

 

               Une expérience a été menée au sein de l’université de Californie par Robert Emmons (expert mondial de la gratitude), auprès de trois groupes. Chaque groupe avait un exercice différent :

  • le premier devait écrire cinq choses pour lesquelles ils avaient de la gratitude dans la semaine
  • le second, en revanche, devait noter quotidiennement ce qui n’allait pas dans leur vie
  • le troisième groupe avait la possibilité de marquer ce qu’il désirait

 

Le chercheur à l’initiative de cette expérience a pu remarquer au bout de quelques semaines seulement, que les individus appartenant au premier groupe avaient augmenté de 25 % leur bien-être et qu’en plus, il s’était mis à pratiquer en moyenne 1h30 de sport en plus par semaine et qu’une partie de leurs douleurs articulaires, musculaires et corporelles avaient très largement diminué.

 

Comment développer et pratiquer la gratitude dans votre vie ?

Première clé 

032_penseur


               Je reviens ici sur un principe fondamental à tout travail d’évolution personnelle qui est celui de se poser des questions. Commencez donc par vous demander ce qui est présent dans votre vie qui génère en vous de la gratitude. Le simple fait de vous poser la question devrait déjà amorcer un changement interne, qui se situe au niveau de votre ressenti et peut-être même au niveau de votre posture. Prenez le temps de vous observer lorsque vous posez la question.
Il est évident que trouver des réponses à cette question vous permettra d’accéder à un niveau bien plus élevé.

 

Deuxième clé

stylo-600x356


Tenez un journal de gratitude. C’est-à-dire que vous allez vous procurer un cahier, un bloc-notes, un carnet qui vous plaît, vous inspire, et tous les soirs juste avant de fermer les yeux, cela doit donc être la dernière chose que vous faites de la journée, inscrivez dans ce joli carnet trois choses qui se sont produites dans votre journée pour lesquelles vous ressentez de la gratitude. Mais ne vous arrêtez pas seulement au souvenir, vivez-le, ressentez-le, retrouver l’émotion qui vous traversait à ce moment-là et pour laquelle vous êtes reconnaissant. Ainsi, vous dormirez sur de belles pensées qui seront toujours présentes au réveil. Cela vous permettra d’y être plus attentif encore la journée suivante.

 

Troisième clé

perseverance


La troisième clé réside dans la constance. Il est évident que pour intégrer ce processus et le rendre automatique, vous devez pratiquer le plus régulièrement possible. Les neurosciences démontrent que plus des neurones sont activés, plus ils se connectent entre eux. Plus vous activez votre biochimie interne de gratitude, plus vous vous connectez à votre état de gratitude, plus vous allez vous connecter à l’humeur de gratitude et plus vous intégrez le trait de caractère lié à la gratitude. Plus vous le faites, plus vous le pratiquez, plus ça va devenir vous. Nous sommes le fruit de ce que nous avons été dans le passé, donc plus on est quelque chose, plus on le devient.

 

Quatrième clé

lettres


Prenez régulièrement le temps d’écrire des lettres de reconnaissance au(x) destinataire(s) de votre choix qu’il soit humain ou non. Vous pouvez par exemple écrire à une émotion que vous avez ressentie et qui vous a permis de faire évoluer une situation ou à une situation qui a généré en vous un sentiment intense et bien sûr à quelqu’un dont la présence vous a été bénéfique, y compris Vous.

 

Cinquième clé

Bracelet


C’est un exercice dont j’ai entendu parler lors d’une conférence qui consiste à porter un bracelet que nous appellerons bracelet de reconnaissance. Le conférencier expliquait que le défi consiste à tenir 21 jours sans se plaindre ou critiquer, en portant un bracelet élastique. Chaque fois qu’une parole négative ou une récrimination est exprimée à haute voix, faites claquer l’élastique sur votre poignet. Si cela vous choque, vous pouvez simplement changer le bracelet de poignet. Le but étant de ne pas avoir à toucher le bracelet pendant au moins 21 jours (période estimée nécessaire par les scientifiques pour qu’une habitude se mette en place). Dans le cas contraire, vous recommencez !

 

Sixième clé

Méditer


Méditez régulièrement. Le simple fait de fermer les yeux et respirer, permet de positionner votre cerveau en mode alpha, une onde qui favorise l’expression de la créativité, du calme et du bien-être.

 

Septième clé

Equipe


Entourez-vous de personnes qui sont dans la même démarche que vous ne serait-ce que pour l’épigénétique, car ce qu’ils vont activer en eux vous l’activerez en vous. De plus, si un jour vous êtes dans un comportement opposé à celui de la gratitude l’un d’entre eux pourra vous remettre dans le droit chemin.

 

Huitième clé

Ténèbres


Ayez de la gratitude même dans les moments difficiles. C’est là que vous pourrez réellement progresser car bien sûr, c’est facile d’aller bien, d’être heureux quand tout va bien, mais le vrai travail, c’est de l’être également dans les moments moins confortables voire plus sombres. Quand la vie vous challenge, entraînez-vous à voir et ressentir ce qu’il y a de positif dans ces situations et voir comment ces situations peuvent vous faire grandir vous, votre entourage, et peut-être plus encore grâce, par exemple, à des questions puissantes. Lorsque vous aurez cette capacité-là, vous accéderez à une gratitude inconditionnelle.

 

Pour finir, une petite citation d’Eckhart Tolle :

« Si la seule prière que vous dites dans votre vie est « merci », cela suffit. »

Gratitudement vôtre

© 2016 - 2017, Marie Peyron. Tous droits réservés.

Posted in Articles, Ecrits and tagged , , .

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Merci!"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
CAGNIART
Invité

Un très bel article qui donne toutes les clés nécessaires au bien-vivre, je partage de suite 🙂

rizard pascale
Invité

Je suis OK avec toi Benoît, tout est dit!

wpDiscuz